Dimanche 9 décembre 2012

La sélection de décembre

info document - JPEG - 291.4 ko

  • Au pays des ombres de JM Mathis et T. Martin (Soleil). Nouvelle collection et nouveau format pour cet album paru initialement sous le titre de Vincent, mon frère mort-vivant. Avec un père fossoyeur et une mère taxidermiste, Antoine, 10 ans, n’a pas peur de la mort. Son frère Vincent, attardé, est mort mais Antoine continue de jouer avec lui dans le cimetière…
  • L’envolée sauvage T3 de L. Galandon et A. Monin (Bamboo). Un nouveau cycle commence. 1942, Ada et Lucja sont sœurs et juives. Elles ont été séparées de leurs parents lors d’une rafle. Pour fuir la réalité de la seconde guerre mondiale et le sort que subissent les Juifs, Ada invente pour Lucja, un monde de contes dans lequel les bons gagnent à la fin. Malheureusement, dans notre monde, ce n’est pas toujours le cas…
  • Les souvenirs de Mamette T3 de Nob (Glénat). C’est bientôt Noël. Le papa de Marinette débarque à l’improviste mais il n’est pas venu la récupérer. Jacques et Jeannot ne cessent de se battre pour savoir qui sera son fiancé. Et Marinette rêve de voir la mer… C’est toujours aussi drôle et tendre sans jamais tomber dans la mièvrerie.
  • Ana Ana T2 de D. Roques et A. Dormal (Dargaud). Ana Ana, la petite sœur de Pico Bogue, des mêmes auteurs, vit désormais ses propres aventures. Toujours accompagnée de ses doudous, elle veut, cette fois, réaliser un gâteau au chocolat. Un album très drôle pour les plus jeunes.
  • Rétropolis d’El Diablo et AL. To (Casterman). L’histoire de passe dans un univers animalier, dans les années 30. Otto, un vétéran des tranchées, a perdu ses 2 mains au combat. A Rétropolis, il monte désormais des spectacles et fréquente aussi bien les truands que les politiciens ambitieux à qui il vend des filles.
  • La cellule Prométhée T1 de P. Larcenet et James (Glénat). Enquête fantastique dans la France d’entre-deux guerres. Un ancien héros de la Grande Guerre tue sa famille et mange, en partie, leurs corps. La Cellule Prométhée, chargée de résoudre des enquêtes à la frontière de la légalité et du paranormal, est alors recomposée pour élucider cette énigme.
  • Gamaran de Yosuke Nakamaru (Kana). Au milieu de l’ère d’Edo, le seigneur d’Unabara, pour désigner son sucesseur, a décidé d’organiser un gigantesque tournoi d’arts martiaux entre ses 31 fils. Si vous aimez One Piece ou Naruto, cette nouvelle série au long cours (plus de 17 tomes au Japon) est pour vous.
  • La brigade chimérique de S. Lehman, F. Colin et Gess (L’Atalante), l’intégrale des 6 tomes dans un format un peu plus grand que l’original. Pendant la guerre 14-18, à cause du radium et des attaques chimiques, de nombreux hommes au front ont été transformés en surhommes. Après la guerre, en France, Marie Curie, leur sert de lien et protège la Nation. En 1938, la donne a changé : Marie Curie est morte depuis plusieurs années déjà, Mabuse, l’allemand, et ses alliés italiens et espagnols veulent asservir l’Europe au nom de la supériorité des surhommes tandis que les Soviétiques de Nous Autres souhaitent étendre leur zone d’influence… Cette histoire, intelligemment construite et bourrée de références historiques, littéraires et cinématographiques, est surtout celle de la fin des super-héros européens. A la fin, un cahier explique la genèse de l’histoire et toutes les références.

info document - JPEG - 458.8 ko info document - JPEG - 392.3 ko