Dimanche 27 janvier 2013 — Dernier ajout dimanche 10 février 2013

La sélection BD de janvier

info document - JPEG - 560.6 ko
Le bilan de l’année 2012 publié par l’ACBD (l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) est disponible ici.

  • Le train des orphelins T1 de P. Charlot et X. Fourquemin (Grand Angle). Basée sur des fait réels, c’est l’histoire d’orphelins qu’on place à bord d’un train pour leur trouver une famille. A chaque arrêt, ils descendent et chacun peut alors adopter le ou les enfants de son choix ;
  • Nombreux sont ceux qui ignorent de M. Larcenet (Les rêveurs). Une fois n’est pas coutume, c’est le texte qui illustre les dessins et non le contraire. Manu Larcenet a d’abord créé les dessins et a décidé, pour leur publication, d’adjoindre à chacun un texte pour le compléter ;
  • Bob Marone de Yann et Conrad (Glénat). Une parodie de Bob Morane dans laquelle Bob et Bill sont en couple ! Au programme, savant fou, voyage dans le temps, dinosaures, sacrifices…
info document - JPEG - 24.3 ko info document - JPEG - 18.4 ko info document - JPEG - 24.9 ko

Des vainqueurs du prix Bull’gomme 53 :

  • Gargouilles de DP Fillipi et E. Jung (Humanoïdes Associés). Grégoire a 2 vies : celle d’un collégien au XXIè siècle et celle d’un jeune garçon au XVIIè siècle. Un monde dans lequel Grégoire doit apprendre la magie pour protéger ses amis (gargouilles, dragons et autres créatures fantastiques) des forces de la magie noire qui cherchent à les anéantir ;
  • Lou ! de J. Neel (Glénat). La vie d’une petite fille qui ne connaît pas son père et qui vit avec sa mère et un petit chat. Mère et fille sont très complices et souvent on se demande qui est la plus adulte des deux ;
  • Monsieur Blaireau et Madame Renarde de B. Luciani et E. Tharlet (Dargaud). Monsieur Blaireau élève seule ses enfants, madame Renarde aussi. Pourquoi ne pas partager un terrier malgré leurs différences ?
info document - JPEG - 23.8 ko info document - JPEG - 23.7 ko info document - JPEG - 24.4 ko
  • Zipang de Kawaguchi (Kana). C’est un peu Nimitz à l’envers, un destroyer japonais se retrouve projeté en 1942, la veille d’une importante bataille. L’équipage ne souhaite pas altéré le cours de l’Histoire ; cependant, le second sauve un officier nippon qui va prendre connaissance du futur et décider de changer les choses pour créer Zipang, un Japon idéalisé ;
  • Spirit of the sun de Kawaguchi (Tonkam). Au début des années 2000, le Japon est physiquement séparé en deux suite à une catastrophe naturelle. Une partie se retrouve sous domination chinoise et l’autre sous domination américaine. Gen, réfugié à Taiwan, va prendre conscience de son destin, réunifier le Japon à travers la démocratie et la non-violence.
info document - JPEG - 69.9 ko info document - JPEG - 56.9 ko
  • Kurosagi Livraison de cadavres de Otsuka et Yamazaki (Pika). Des étudiants, ayant chacun un pouvoir particulier, décident de fonder une entreprise, « Kurosagi Livraison », qui aide les morts à réaliser leurs dernière volontés ;
  • Judge de Tonogai (Ki-oon). Hiro se réveille menotté et affublé d’un masque d’animal (représentant un péché capital) en présence de sept autres adolescents dans le même cas que lui. Une vidéo leur explique alors les règles du jeu : ils sont tous coupables de quelques chose et toutes les 12 heures ils devront voter et sacrifier quelqu’un. Au final, seuls quatre d’entre eux survivront…
info document - JPEG - 56 ko info document - JPEG - 67.5 ko

A se procurer en ligne :

  • Gorgonzola n°18, ouvrage collectif (L’égouttoir), fanzine de 176 pages qui consacre son dossier à la revue des années 80 Viper ;
  • Un secret d’E. Wantiez et M. Deschamp (Comme une orange) ; un album en noir et blanc sensible qui raconte la vie d’un homme de l’enfance à la vieillesse en lien avec la maison de son grand-père, au bord de l’eau.

info document - JPEG - 682 ko info document - JPEG - 611.8 ko